mardi 9 août 2011

Changer la ville, il y a une application pour ça.



Panorama des applications mobiles qui vont faire exploser dans un même mouvement votre forfait mobile, votre créativité et vos semelles de chaussures.



Schmap : Ville sensible ou sans cible ?
A gauche, une saisie d'écran de Schmap (2010). A droite, un détail de la mappemonde d' Hereford (env.1300). Pas tant de différences que ça, tout compte fait.

En représentant des animaux mythoques et des personnages de la légende sur leurs cartes, les premiers géographes tentaient de juxtaposer des données de physique objective (configuration des côtes, chaînes de montagnes) à des considérations religieuses, morales et symboliques : les cartes anciennes étaient physiques et sensibles. Hé bien, sachez qu'aujourd'hui, un certain nombre d'applications mobiles vous permettent de vivre la même expérience dans votre ville : c'est le cas de "Schmap!!". disponible pour le moment uniquement pour Iphones et smartphones Nokia, Schmap!! (avec deux "!!") vous permet d'associer une cartographie numérique, une photo de lieu et un ressenti. Mais Schmap!! c'est aussi des guides de villes interactifs...Essentiellement nord-américains, ce que la traduction aproximative du site laisse déjà entrevoir. Mais s'il n'y avait rien à développer ce ne serait pas une découverte ;-).

Glow : Post coïtum, urbain dépressif.
Vous êtes du genre à consulter la météo toutes les deux minutes sur votre Iphone avant d'envisager un déplacement dans une ville ? alors que diriez-vous de connaître la météo des humeurs de ses habitants ? C'est en tout cas ce que vous permet Glow, une application pas si futilitaire dés l'instant où on imagine l'usage que pourraient en faire des élus locaux animés d'une démarche intelligente...


Serendipitor: la ville absurde, j'aime.


Selon la légende Perse, les trois princes de Serendip étaient renommés pour  “faire continuellement des découvertes par accident et grâce à la sagacité, de choses qu’ils ne cherchaient pas”. Joli programme, pourtant si l'on en juge par les derniers parcours publiés, Serendipitor aurait besoin d'être soutenu. Est-ce à dire que les propriétaires d'Iphone n'ont aucun sens de l'absurde créatif ? A vous de prouver le contraire : il vous suffit d'avoir un terminal compatible, un lieu de départ, un lieu d'arrivée et aucun marron sur le feu (ah, et aussi une bonne maîtrise de l'anglais). A partir de là, Serendipitor vous guide à travers la vraie ville mais dans des arcanes de sa propre logique, pour transformer votre cheminement en une expérience surréaliste : ici, vous devez suivre un pigeon jusqu'à ce qu'il s'envole, là photographier une flaque d'eau et ainsi de suite jusqu'à votre destination. Dans un monde ou les technologies mobiles prétendent nous guider en tout lieu et nous renseigner en toute chose, il est assez rafraîchissant de voir une application qui vous incite à vous perdre. Dommage que l'auteur ne soit pas allé jusqu'au bout de la logique en permettant aux participants de proposer à la communauté leurs idées de routage absurde...

Villes sans limite : ta rue sur le bout des doigts.

Toujours réservée aux propriétaires d'Iphone, mais en français de France, Villes sans limite se laisse outrageusement bétatester dans un état d'ésprit qui pourrait ressembler à une synthèse de nos trois précédentes applications. Villes sans limite appelle l'attention, la participation et la prise de position du citoyen sur son cadre de vie, dans le temps comme dans l'espace, via une application mobile. Pour le moment, l'expérience se limite à quelques quartiers de Paris, mais on voit assez bien l'intérêt que pourrait constituer une telle démarche : d'une part, replacer le citoyen-usager dans son rôle de catalyseur de changement pour sa ville  (y compris en mode créatif), et d'autre part donner un indicateur "temps réel" aux concepteurs pour anticiper les besoins futurs des habitants.

Peuplade : Yona-Friedman-like.

Pas encore une application mais mon petit doigt me dit que ça ne saurait tarder : Quand vous vous inscrivez sur Peuplade, le site vous invite à précisez si vous utilisez un smartphone...Dans la logique des réseaux sociaux, Peuplade réimplante la vie de quartier là où elle a disparu. Quand les réseaux sociaux étendent des liens sans limite et sans davantage de raison d'être (sinon connecter le monde à votre nombril), Peuplade vous invite à l'inverse à retrouver cette taille de groupe critique chère à Yona Friedman qui vous permettra de réelles interactions avec votre prochain. Utopique ? Non, Réalisable ;-) : Peuplade, c'est le village urbain : du troc, des repas de quartier, des fêtes, des rencontres.

7scenes : l'ici est un ailleurs

Autrefois, les légendes urbaines se propageaient d'autant plus vite qu'elles se nourissaient d'intermédiaires qui chacun, avaient une lecture déformée de l'évennement à propager. Sur 7scenes, à vous de construire votre propre légende urbaine face à la rue, l'édifice ou la place dont vous ferez partager l'histoire réelle ou rêvée. Voilà une application qui a de l'avenir pour au moins trois raisons : elle est multi-plateforme, elle exploite la réalité augmentée et vous en faites ce que vous voulez : un conte moderne, un guide urbain ou une murdrer party de rue. L'objectif étant que le spectateur découvre l'histoire à travers les informations données par son terminal sur les lieux que vous avez mis en scène.
Enhanced by Zemanta